Conseils

Les résultats individuels de l’utilisation d’Actiderma PUR peuvent variés en fonction de l’individu et dépendent de nombreux facteurs, notamment votre âge, votre sexe, le type et l’état de votre peau, l’utilisation d’autres produits, les antécédents médicaux tel qu’une susceptibilité accrue aux affections inflammatoires, le style de vie et le régime alimentaire et autres.

Tout l'univers Actiderma PUR

La toilette de bébé est un sujet qui peut laisser quelques doutes au tout début de votre nouveau rôle de parent.

Voici donc quelques conseils pour prendre soin de l’hygiène intime de son nouveau-né.

Nettoyer la couche sale de bébé :

  • Si bébé a émis des selles, il est recommandé d’enlever le plus gros des selles à l’aide de la partie avant de la couche usagée avant de bien nettoyer sa petite intimité.
  • Vous pouvez ensuite utiliser un coton imbibé d’eau claire ou de liniment pour bien nettoyer les traces de selle et d’urine. Pensez bien à nettoyer du ventre vers les fesses pour éviter toute propagation des germes et bactéries.
  • Si votre nouveau-né est un petit garçon, il risque de se mouiller plus souvent sur le ventre. On vous recommande donc de bien veiller à nettoyer son ventre et à diriger son pénis vers le bas lorsque vous lui remettrez une couche propre.
  • Votre nouveau-né est recouvert de vernix à la naissance, ce film gras protecteur blanc qui lui permet de se protéger des agressions extérieures.
  • Enfin, n’oubliez pas de bien nettoyer tous les petits plis de bébé qui retiennent les bactéries et l’humidité plus facilement.

Après avoir bien nettoyé la peau sensible de votre bébé, vous pouvez lui appliquer un baume surgras hypoallergénique tel qu’Actiderma PUR qui est un excellent hydratant.

Si les parties génitales de bébé sont rouges ou irritées, cela peut être dû à la stagnation de matières fécales ou tout simplement à l’effet de macération issu du port quotidien de la couche. Si c’est le cas pour votre bébé, pas de panique ! Nous vous recommandons d’hydrater la zone sensibilisée afin d’apaiser l’irritation. Pour cela, appliquez tout simplement une crème hydratante ou le baume surgras Actiderma PUR qui hydratera la peau de votre bébé et lui rendra sa souplesse et son élasticité.

L’application d’Actiderma PUR va également permettre de renforcer la fonction de barrière naturelle de la peau de votre bébé et éviter le contact direct avec les selles et les germes de la couche.

« Maman, ça me pique ! »…

Le corps de l'enfant présente plusieurs particularités et nécessite des soins et une hygiène adaptée avec des produits spécifiques. Les défenses naturelles de la zone intime des enfants étant moins importantes que celles des adultes, il est primordial d’adapter la routine d’hygiène intime des plus jeunes à leur physiologie particulière.

Votre enfant peut souffrir de dessèchements ou de petites irritations de la zone intime qui sont souvent dus à une hygiène inadaptée, excessive ou au contraire qui ne serait pas assez soutenue.

Voici donc quelques conseils à adopter pour que votre enfant retrouve son bien-être :

  • Idéalement, votre enfant devrait se laver une fois par jour, surtout s’il a pris un bain de mer ou de piscine dans la journée.
  • Les douches sont également à préférer aux bains, car le bain peut favoriser la macération et donc les irritations.
  • A la sortie de la douche, on préférera une technique particulière pour sécher la zone intime de votre enfant : ne frottez pas mais tamponnez plutôt là zone intime à l’aide d’une serviette propre.
  • Aux toilettes, il est conseillé de s’essuyer d’avant en arrière afin d’éviter la propagation des bactéries présentes dans les selles.
  • Il est recommandé de se laver les mains régulièrement, mais surtout avant et après être allé aux toilettes afin d’éviter la propagation sur la zone intime des bactéries présentes sur ses mains.
  • Privilégiez des vêtements et sous-vêtements confortables et pas trop serrés pour votre enfant. Il est conseillé également de changer le sous-vêtement de son enfant minimum une fois par jour, si ce n’est dès qu’il est sali.

L’utilisation d’un baume surgras tel qu’Actiderma PUR peut représenter un soin complémentaire d’hygiène intime. Ce baume de soin intime hypoallergénique agit dans le respect de la sensibilité de la peau de l’enfant tout en renforçant sa fonction de barrière naturelle. Ainsi, votre enfant peut utiliser Actiderma PUR en soin nettoyant quotidien, à appliquer par exemple à la sortie de la douche. Votre enfant peut également appliquer ce soin intime après être allé aux toilettes afin d’éviter la propagation des bactéries, ou en soin local pour apaiser une sensation d’inconfort.

Plusieurs facteurs peuvent venir déséquilibrer la flore vaginale et vulvaire en favorisant la sécheresse, l'apparition de germes et en provoquant des infections. Une bonne hydratation est préconisée pour prévenir, et soulager le cas échéant, de ces inconforts cutanés de la zone intime.

La sécheresse intime ou l’absence d’humidification naturelle de la vulve peut avoir des origines variées. Elle peut être psychique (crainte, appréhension) ou physiologique (modification hormonale telle que la ménopause) et occasionner des désagréments ou inconforts, des irritations, une sécheresse des muqueuses intimes, des douleurs lors des rapports sexuels, etc.

Les symptômes de la sécheresse intime ?

  • Démangeaisons
  • Sensations de brûlures
  • Douleurs

Quelles causes à la sécheresse intime ?

  • Modification hormonale : Pendant la grossesse, l’allaitement ou la ménopause, la production des hormones évolue et le taux d’œstrogènes peut souvent chuter, fragilisant alors la zone intime. Les troubles de l’ovaire peuvent également engendrer des modifications hormonales qui risquent d’affecter la flore intime. On peut dès lors utiliser des soins surgras, des gels lubrifiants ou des ovules adaptés pour soulager la sécheresse intime au quotidien.
  • Certains médicaments : Si vous devez prendre des antidépresseurs, des traitements anti acnéiques, des anti-hypertenseurs, des vasoconstricteurs, des antihistaminiques, des pilules contraceptives ou d’autres médicaments, prenez soin de bien lire les notices. Si un médicament peut être à l’origine d’une sécheresse buccale, il peut également assécher les autres muqueuses et entraîner une sécheresse vaginale. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin. La chimiothérapie ainsi que l’irradiation peuvent aussi augmenter le risque de souffrir de sécheresse intime.
  • Hygiène inadaptée : Souvent, l’utilisation de savons ou gels douches irritants influent sur l’équilibre de la peau de la zone intime. Les lavages trop répétés affaiblissent également la fonction barrière naturelle de la peau et laissent la porte ouverte aux infections bactériennes.
  • Stress et fatigue : La sécheresse intime est souvent due à un phénomène physiologique, mais il ne faut pas mettre de côté pour autant l’influence du stress et de la fatigue sur la production des hormones et donc sur la lubrification intime naturelle.
  • Autres causes possibles : La consommation excessive de tabac, à cause de l’effet vasoconstricteur provoqué par la nicotine, et d’alcool, source de déshydratation pour l’organisme, peuvent être des causes de sècheresse intime.

Que faire en cas de sécheresse intime ?

  • Utiliser un soin surgras tel qu’Actiderma PUR afin de soutenir l’élasticité de la peau, renforcer sa fonction barrière naturelle et soulager des inconforts.
  • Consulter son médecin pour obtenir un traitement médicamenteux si besoin.
  • Prendre soin d’avoir une hygiène intime optimale : limiter sa douche à une à deux fois par jour, utiliser un savon au pH neutre et se sécher en tamponnant délicatement à l’aide d’une serviette propre.

Quels produits utiliser en cas de sécheresse intime ?

Si vous êtes sujette à une sécheresse intime, alors votre objectif va être de vous hydrater. Actiderma PUR protège, renforce, hydrate, restaure et nettoie la peau des parties génitales en douceur.

L'équilibre intime est préservé pendant et après la grossesse, les irritations apaisées et les odeurs atténuées. Il est donc un excellent soin.

Ce baume de soin surgras ne remplace pas un traitement médical mais est un bon complément hydratant pour apaiser la zone intime sensibilisée. Actiderma PUR s’utilise également en soin quotidien en prévention d’éventuels désagréments cutanés.

Bon à savoir pour une zone intime apaisée :

  • Utiliser un soin surgras tel qu’Actiderma PUR au quotidien en soin et/ou nettoyant pour favoriser le bon fonctionnement de la barrière naturelle de la peau.
  • Limiter les toilettes intimes à deux fois par jour maximum afin d’entretenir l’équilibre de la flore de Döderlein ou flore vaginale.
  • Lors de la douche, utiliser un produit lavant qui ne risque pas de nuire à l’acidité de la flore vaginale lors des toilettes intimes, un savon doux au pH neutre par exemple.
  • Ne pas utiliser trop régulièrement des protège-slips et des tampons car leur capacité d’absorption peut à long terme contribuer à dessécher le vagin.
  • Éviter de porter des pantalons trop serrés qui peuvent irriter la vulve à cause du frottement. Les sous-vêtements en coton sont également à privilégier.
  • Laver les sous-vêtements à 60° et plus et séparément des autres vêtements pour leur garantir une propreté optimale.
  • Ne pas rester longtemps avec des maillots de bains humides à même le corps, veiller à les sécher rapidement ou à les échanger contre un sous-vêtement ou maillot sec (humidité et macération favorisant l’apparition de mycoses).
  • Ne jamais échanger ou utiliser une serviette de toilette, éponge, linge, maillot de bain, sous-vêtement utilisé par autrui, dont on n’est pas certain de la propreté rigoureuse.
  • Changer les sous-vêtements pour des sous-vêtements propres, au moins une fois par jour ou plus en cas de transpiration excessive (après effort physique, en cas de conditions atmosphériques de chaleur, humidité).
  • Entretenir une activité sexuelle régulière qui va permettre d’améliorer la circulation sanguine des organes génitaux et prévenir le risque d’atrophie.
  • Privilégier les préliminaires lors des relations sexuelles afin de favoriser l’humidification naturelle du vagin. Il est possible de soutenir la lubrification vaginale naturelle par l’utilisation d’un gel lubrifiant. Actiderma PUR peut s’utiliser comme tel également.
  • Évacuer le stress et reprendre confiance en soi.
  • Protéger sa zone intime avant de se rendre à la piscine à l’aide d’une légère application du soin surgras Actiderma PUR, car l’eau chlorée peut favoriser les irritations et démangeaisons.

De manière générale le corps humain, qu’il soit féminin ou masculin, a son propre éco-système qui lui permet de s’auto-réguler.

Cependant, certains dérèglements cutanés de la région intime peuvent être causés par un lavage excessif ou au contraire une hygiène insuffisante. Il est donc également important pour l’homme de prendre soin de son hygiène intime afin d’éviter les inconforts, les mauvaises odeurs et même la macération propice aux infections.

Quelques conseils d’hygiène intime pour vous messieurs :

  • Il est recommandé de limiter le nombre de douches à une ou deux maximum par jour : un lavage excessif peut entraîner un desséchement, des irritations, des rougeurs ou des démangeaisons sur la zone intime.
  • De même, on favorisera l’utilisation de savons au pH neutre, moins agressifs et qui permettront de maintenir l’équilibre de votre zone intime.
  • La zone pileuse doit faire l’objet d’un nettoyage attentionné pour éviter la stagnation de germes et l’apparition d’irritations.
  • Le décalottage est recommandé pour favoriser une hygiène optimale du gland et de la couronne balanique qui se situe juste derrière le gland. Dans cette couronne balanique se trouvent des glandes qui sécrètent plus ou moins de sébum et sont sujettes aux mauvaises odeurs en cas de trop longue macération.
  • Après le nettoyage consciencieux de la zone intime, nous préconisons un séchage délicat à l’aide d’une serviette propre afin de na pas irriter cette zone fragile.

La fréquence de nettoyage de votre intimité

Souvent, les hommes ont tendance à avoir une hygiène intime excessive. Ce désir de propreté poussé à l’extrême fragilise la zone intime et la peau déjà très sensible de cette zone du corps masculin. Un desséchement de la zone intime masculine va s’extérioriser par des gerçures, des fendillements ou des plaques rouges et c’est en général à ce moment là qu’un cercle vicieux s’installe : plus la sensation d’inconfort due à ces désagréments est forte, plus l’homme va se nettoyer et plus le desséchement va être important. Pour les hommes non circoncis il est essentiel de garder la peau propre sans bactéries, ni odeur désagréable.

Pour casser ce cercle vicieux et éviter une aggravation des symptômes, il est recommandé d’hydrater la zone intime masculine avec un baume surgras.

Actiderma PUR est un soin idéal après la douche pour zone sensible car il hydrate, répare et assoupli la peau fragilisée par les frottements, l'enfermement, agressions extérieures tout en offrant une protection maximale toute la journée.

L’hygiène intime chez les seniors, un moment important.

De façon générale, pour les peaux matures et desséchés, l’hygiène corporelle permet d’éliminer les impuretés et les traces de sueur, les fuites urinaires, également, le port des couches spéciales, la chaleur, peuvent causer quelques désagréments si non nettoyées.

Une bonne hygiène quotidienne a toute son importance, car elle permet d'hydrater et de maintenir la fonction de barrière naturelle de la peau tout en apaisant les démangeaisons, calmant les irritations et en désodorisants.

Les soins quotidiens apportés à son corps aident à garder une bonne estime de soi mais aussi permettent de se détendre moralement et physiquement. Certains seniors peuvent demander à se faire aider pour effectuer ces soins quotidiens, ce qui leur permet de pouvoir rester chez eux plus longtemps.

La sécheresse vaginale chez les seniors ?

La sécheresse intime peut survenir à tout âge. Mais à la ménopause, elle peut s’accentuer et générer de l’inconfort physique et psychologique.

A la périménopause et après la ménopause, le taux d’œstrogènes a tendance à chuter, ce qui affaiblit lubrification naturelle du vagin et sa fonction de défense contre les bactéries. Cela peut causer une sécheresse intime plus ou moins importante. La ménopause affecte la zone vaginale et peut même aller jusqu’à rendre les rapports sexuels douloureux. Ce que l’on nomme atrophie vulvo-vaginale, rencontrée après la ménopause, entraîne un rétrécissement et une perte de l’élasticité du vagin, ce qui peut mener à des sensations d’inconfort lors des rapports sexuels.

Si vous souffrez de sécheresse intime, mettez l’accent sur une hygiène intime optimale.

Misez tout sur l’hydratation de votre zone intime, affaiblie par le desséchement de la peau. Pour cela, plusieurs solutions existent et participent à renforcer la mécanique de lubrification naturelle qui fait souvent défaut à cette période de la vie.

Crèmes, ovules, gels ou lubrifiants s’appliquent en traitement local et favorisent l’hydratation de la zone intime. Vous pouvez le plus souvent les trouver en pharmacie sans prescription médicale. Actiderma PUR est un soin intime surgras et hypoallergénique qui favorise le rétablissement de l’élasticité de la peau de cette zone sensible. Il est recommandé d’appliquer Actiderma PUR quotidiennement pour favoriser l’hydratation de la peau.

Nous vous recommandons cependant de consulter votre médecin si vous avez des symptômes importants qui nécessiteraient un traitement médical.

À chacun sa solution

HIDDEN

L’hygiène intime du nourrisson

La toilette de bébé est un sujet qui peut laisser quelques doutes au tout début de votre nouveau rôle de parent.

Voici donc quelques conseils pour prendre soin de l’hygiène intime de son nouveau-né.

Nettoyer la couche sale de bébé :

  • Si bébé a émis des selles, il est recommandé d’enlever le plus gros des selles à l’aide de la partie avant de la couche usagée avant de bien nettoyer sa petite intimité.
  • Vous pouvez ensuite utiliser un coton imbibé d’eau claire ou de liniment pour bien nettoyer les traces de selle et d’urine. Pensez bien à nettoyer du ventre vers les fesses pour éviter toute propagation des germes et bactéries.
  • Si votre nouveau-né est un petit garçon, il risque de se mouiller plus souvent sur le ventre. On vous recommande donc de bien veiller à nettoyer son ventre et à diriger son pénis vers le bas lorsque vous lui remettrez une couche propre.
  • Votre nouveau-né est recouvert de vernix à la naissance, ce film gras protecteur blanc qui lui permet de se protéger des agressions extérieures.
  • Enfin, n’oubliez pas de bien nettoyer tous les petits plis de bébé qui retiennent les bactéries et l’humidité plus facilement.

Le soin intime de bébé

Après avoir bien nettoyé la peau sensible de votre bébé, vous pouvez lui appliquer un baume surgras hypoallergénique tel qu’Actiderma PUR qui est un excellent hydratant.

Si les parties génitales de bébé sont rouges ou irritées, cela peut être dû à la stagnation de matières fécales ou tout simplement à l’effet de macération issu du port quotidien de la couche. Si c’est le cas pour votre bébé, pas de panique ! Nous vous recommandons d’hydrater la zone sensibilisée afin d’apaiser l’irritation. Pour cela, appliquez tout simplement une crème hydratante ou le baume surgras Actiderma PUR qui hydratera la peau de votre bébé et lui rendra sa souplesse et son élasticité.

L’application d’Actiderma PUR va également permettre de renforcer la fonction de barrière naturelle de la peau de votre bébé et éviter le contact direct avec les selles et les germes de la couche.

L’hygiène intime de l’enfant

« Maman, ça me pique ! »…

Le corps de l’enfant présente plusieurs particularités et nécessite des soins et une hygiène adaptée avec des produits spécifiques. Les défenses naturelles de la zone intime des enfants étant moins importantes que celles des adultes, il est primordial d’adapter la routine d’hygiène intime des plus jeunes à leur physiologie particulière.

Votre enfant peut souffrir de dessèchements ou de petites irritations de la zone intime qui sont souvent dus à une hygiène inadaptée, excessive ou au contraire qui ne serait pas assez soutenue.

Voici donc quelques conseils à adopter pour que votre enfant retrouve son bien-être :

  • Idéalement, votre enfant devrait se laver une fois par jour, surtout s’il a pris un bain de mer ou de piscine dans la journée.
  • Les douches sont également à préférer aux bains, car le bain peut favoriser la macération et donc les irritations.
  • A la sortie de la douche, on préférera une technique particulière pour sécher la zone intime de votre enfant : ne frottez pas mais tamponnez plutôt là zone intime à l’aide d’une serviette propre.
  • Aux toilettes, il est conseillé de s’essuyer d’avant en arrière afin d’éviter la propagation des bactéries présentes dans les selles.
  • Il est recommandé de se laver les mains régulièrement, mais surtout avant et après être allé aux toilettes afin d’éviter la propagation sur la zone intime des bactéries présentes sur ses mains.
  • Privilégiez des vêtements et sous-vêtements confortables et pas trop serrés pour votre enfant. Il est conseillé également de changer le sous-vêtement de son enfant minimum une fois par jour, si ce n’est dès qu’il est sali.

L’utilisation d’un baume surgras tel qu’Actiderma PUR peut représenter un soin complémentaire d’hygiène intime. Ce baume de soin intime hypoallergénique agit dans le respect de la sensibilité de la peau de l’enfant tout en renforçant sa fonction de barrière naturelle. Ainsi, votre enfant peut utiliser Actiderma PUR en soin nettoyant quotidien, à appliquer par exemple à la sortie de la douche. Votre enfant peut également appliquer ce soin intime après être allé aux toilettes afin d’éviter la propagation des bactéries, ou en soin local pour apaiser une sensation d’inconfort.

L’hygiène intime de la femme

Plusieurs facteurs peuvent venir déséquilibrer la flore vaginale et vulvaire en favorisant la sécheresse, l’apparition de germes et en provoquant des infections. Une bonne hydratation est préconisée pour prévenir, et soulager le cas échéant, de ces inconforts cutanés de la zone intime.

La sécheresse intime ou l’absence d’humidification naturelle de la vulve peut avoir des origines variées. Elle peut être psychique (crainte, appréhension) ou physiologique (modification hormonale telle que la ménopause) et occasionner des désagréments ou inconforts, des irritations, une sécheresse des muqueuses intimes, des douleurs lors des rapports sexuels, etc.

Les symptômes de la sécheresse intime ?

  • Démangeaisons
  • Sensations de brûlures
  • Douleurs

Quelles causes à la sécheresse intime ?

  • Modification hormonale : Pendant la grossesse, l’allaitement ou la ménopause, la production des hormones évolue et le taux d’œstrogènes peut souvent chuter, fragilisant alors la zone intime. Les troubles de l’ovaire peuvent également engendrer des modifications hormonales qui risquent d’affecter la flore intime. On peut dès lors utiliser des soins surgras, des gels lubrifiants ou des ovules adaptés pour soulager la sécheresse intime au quotidien.
  • Certains médicaments : Si vous devez prendre des antidépresseurs, des traitements anti acnéiques, des anti-hypertenseurs, des vasoconstricteurs, des antihistaminiques, des pilules contraceptives ou d’autres médicaments, prenez soin de bien lire les notices. Si un médicament peut être à l’origine d’une sécheresse buccale, il peut également assécher les autres muqueuses et entraîner une sécheresse vaginale. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin. La chimiothérapie ainsi que l’irradiation peuvent aussi augmenter le risque de souffrir de sécheresse intime.
  • Hygiène inadaptée : Souvent, l’utilisation de savons ou gels douches irritants influent sur l’équilibre de la peau de la zone intime. Les lavages trop répétés affaiblissent également la fonction barrière naturelle de la peau et laissent la porte ouverte aux infections bactériennes.
  • Stress et fatigue : La sécheresse intime est souvent due à un phénomène physiologique, mais il ne faut pas mettre de côté pour autant l’influence du stress et de la fatigue sur la production des hormones et donc sur la lubrification intime naturelle.
  • Autres causes possibles : La consommation excessive de tabac, à cause de l’effet vasoconstricteur provoqué par la nicotine, et d’alcool, source de déshydratation pour l’organisme, peuvent être des causes de sècheresse intime.

Que faire en cas de sécheresse intime ?

  • Utiliser un soin surgras tel qu’Actiderma PUR afin de soutenir l’élasticité de la peau, renforcer sa fonction barrière naturelle et soulager des inconforts.
  • Consulter son médecin pour obtenir un traitement médicamenteux si besoin.
  • Prendre soin d’avoir une hygiène intime optimale : limiter sa douche à une à deux fois par jour, utiliser un savon au pH neutre et se sécher en tamponnant délicatement à l’aide d’une serviette propre.

Quels produits utiliser en cas de sécheresse intime ?

Si vous êtes sujette à une sécheresse intime, alors votre objectif va être de vous hydrater. Actiderma PUR protège, renforce, hydrate, restaure et nettoie la peau des parties génitales, il est donc un excellent soin

Ce baume de soin surgras ne remplace pas un traitement médical mais est un bon complément hydratant pour apaiser la zone intime sensibilisée. Actiderma PUR s’utilise également en soin quotidien en prévention d’éventuels désagréments cutanés.

Bon à savoir pour une zone intime apaisée :

  • Utiliser un soin surgras tel qu’Actiderma PUR au quotidien en soin et/ou nettoyant pour favoriser le bon fonctionnement de la barrière naturelle de la peau.
  • Limiter les toilettes intimes à deux fois par jour maximum afin d’entretenir l’équilibre de la flore de Döderlein ou flore vaginale.
  • Lors de la douche, utiliser un produit lavant qui ne risque pas de nuire à l’acidité de la flore vaginale lors des toilettes intimes, un savon doux au pH neutre par exemple.
  • Ne pas utiliser trop régulièrement des protège-slips et des tampons car leur capacité d’absorption peut à long terme contribuer à dessécher le vagin.
  • Éviter de porter des pantalons trop serrés qui peuvent irriter la vulve à cause du frottement. Les sous-vêtements en coton sont également à privilégier.
  • Laver les sous-vêtements à 60° et plus et séparément des autres vêtements pour leur garantir une propreté optimale.
  • Ne pas rester longtemps avec des maillots de bains humides à même le corps, veiller à les sécher rapidement ou à les échanger contre un sous-vêtement ou maillot sec (humidité et macération favorisant l’apparition de mycoses).
  • Ne jamais échanger ou utiliser une serviette de toilette, éponge, linge, maillot de bain, sous-vêtement utilisé par autrui, dont on n’est pas certain de la propreté rigoureuse.
  • Changer les sous-vêtements pour des sous-vêtements propres, au moins une fois par jour ou plus en cas de transpiration excessive (après effort physique, en cas de conditions atmosphériques de chaleur, humidité).
  • Entretenir une activité sexuelle régulière qui va permettre d’améliorer la circulation sanguine des organes génitaux et prévenir le risque d’atrophie.
  • Privilégier les préliminaires lors des relations sexuelles afin de favoriser l’humidification naturelle du vagin. Il est possible de soutenir la lubrification vaginale naturelle par l’utilisation d’un gel lubrifiant. Actiderma PUR peut s’utiliser comme tel également.
  • Évacuer le stress et reprendre confiance en soi.
  • Protéger sa zone intime avant de se rendre à la piscine à l’aide d’une légère application du soin surgras Actiderma PUR, car l’eau chlorée peut favoriser les irritations et démangeaisons.

L’hygiène intime de l’homme

De manière générale le corps humain, qu’il soit féminin ou masculin, a son propre éco-système qui lui permet de s’auto-réguler.

Cependant, certains dérèglements cutanés de la région intime peuvent être causés par un lavage excessif ou au contraire une hygiène insuffisante. Il est donc également important pour l’homme de prendre soin de son hygiène intime afin d’éviter les inconforts, les mauvaises odeurs et même la macération propice aux infections.

Quelques conseils d’hygiène intime pour vous messieurs :

  • Il est recommandé de limiter le nombre de douches à une ou deux maximum par jour : un lavage excessif peut entraîner un desséchement, des irritations, des rougeurs ou des démangeaisons sur la zone intime.
  • De même, on favorisera l’utilisation de savons au pH neutre, moins agressifs et qui permettront de maintenir l’équilibre de votre zone intime.
  • La zone pileuse doit faire l’objet d’un nettoyage attentionné pour éviter la stagnation de germes et l’apparition d’irritations.
  • Le décalottage est recommandé pour favoriser une hygiène optimale du gland et de la couronne balanique qui se situe juste derrière le gland. Dans cette couronne balanique se trouvent des glandes qui sécrètent plus ou moins de sébum et sont sujettes aux mauvaises odeurs en cas de trop longue macération.
  • Après le nettoyage consciencieux de la zone intime, nous préconisons un séchage délicat à l’aide d’une serviette propre afin de na pas irriter cette zone fragile.

La fréquence de nettoyage de votre intimité

Souvent, les hommes ont tendance à avoir une hygiène intime excessive. Ce désir de propreté poussé à l’extrême fragilise la zone intime et la peau déjà très sensible de cette zone du corps masculin. Un desséchement de la zone intime masculine va s’extérioriser par des gerçures, des fendillements ou des plaques rouges et c’est en général à ce moment là qu’un cercle vicieux s’installe : plus la sensation d’inconfort due à ces désagréments est forte, plus l’homme va se nettoyer et plus le desséchement va être important. Pour casser ce cercle vicieux et éviter une aggravation des symptômes, il est recommandé d’hydrater la zone intime masculine avec un baume surgras. Actiderma PUR est un soin idéal dans ce cas de figure car il hydrate, répare et assoupli la peau fragilisée par les agressions extérieures.

Actiderma PUR renforce la fonction barrière naturelle de la peau et aide à prévenir de futurs désagréments.

L’hygiène intime des seniors

L’hygiène intime chez les seniors, un moment important.

De façon générale, l’hygiène corporelle permet d’éliminer les impuretés et les traces de sueur qui peuvent être à l’origine d’infections si non nettoyées. Une bonne hygiène quotidienne permet également de maintenir la fonction de barrière naturelle de la peau.

Les soins quotidiens apportés à son corps aident à garder une bonne estime de soi mais aussi permettent de se détendre moralement et physiquement. Certains seniors peuvent demander à se faire aider pour effectuer ces soins quotidiens, ce qui leur permet de pouvoir rester chez eux plus longtemps.

La sécheresse vaginale chez les seniors ?

La sécheresse intime peut survenir à tout âge. Mais à la ménopause, elle peut s’accentuer et générer de l’inconfort physique et psychologique.

A la périménopause et après la ménopause, le taux d’œstrogènes a tendance à chuter, ce qui affaiblit lubrification naturelle du vagin et sa fonction de défense contre les bactéries. Cela peut causer une sécheresse intime plus ou moins importante. La ménopause affecte la zone vaginale et peut même aller jusqu’à rendre les rapports sexuels douloureux. Ce que l’on nomme atrophie vulvo-vaginale, rencontrée après la ménopause, entraîne un rétrécissement et une perte de l’élasticité du vagin, ce qui peut mener à des sensations d’inconfort lors des rapports sexuels.

Les bons gestes à avoir

Si vous souffrez de sécheresse intime, mettez l’accent sur une hygiène intime optimale.

Misez tout sur l’hydratation de votre zone intime, affaiblie par le desséchement de la peau. Pour cela, plusieurs solutions existent et participent à renforcer la mécanique de lubrification naturelle qui fait souvent défaut à cette période de la vie.

Crèmes, ovules, gels ou lubrifiants s’appliquent en traitement local et favorisent l’hydratation de la zone intime. Vous pouvez le plus souvent les trouver en pharmacie sans prescription médicale. Actiderma PUR est un soin intime surgras et hypoallergénique qui favorise le rétablissement de l’élasticité de la peau de cette zone sensible. Il est recommandé d’appliquer Actiderma PUR quotidiennement pour favoriser l’hydratation de la peau.

Nous vous recommandons cependant de consulter votre médecin si vous avez des symptômes importants qui nécessiteraient un traitement médical.